Pédagogie et savoir-faire

> Une fenêtre sur le monde

La réussite d’un tel projet n’a de valeurs que s’il est partagé. Partager là-bas, dans chaque pays traversé, avec chaque personne rencontrée. Mais aussi partager avec ceux restés ici. C’est pourquoi nous tenterons de créer un trait d’union entre des hommes et des cultures différentes, nous en serons les intermédiaires, dans un seul but : l’élaboration d’un savoir partagé commun. Un process de dialogue bilatéral se met ainsi en place via notre projet : nous collectons des informations pour ensuite les transmettre et les diffuser, permettant de participer à la sauvegarde d’un patrimoine vernaculaire parfois oublié.

> Des vertus pédagogiques

Nous souhaitons également travailler en collaboration avec des écoles françaises qui auront la possibilité de nous suivre et utiliser nos informations comme support pédagogique sur les architectures des différents pays traversés. Nous tenons ainsi à nous inscrire dans un programme pédagogique, réfléchi conjointement avec les enseignants, afin d’impliquer les élèves dans notre parcours. Nous souhaiterions travailler, sous forme d’un module en partenariat avec une école primaire, à l’initiation de l’architecture/géographie chez les enfants. C’est en effet aux plus jeunes qu’il faut s’adresser, afin de les sensibiliser à l’importance des échanges culturels, aux bienfaits du voyage, et à d’autres pratiques de construction que celles vues en France. Nous irons ainsi à plusieurs reprises à leur rencontre, avant le départ mais également à notre retour, tout en gardant contact avec eux lors du voyage. Nous pourrons également leur servir d’intermédiaires pour dialoguer avec les organismes locaux rencontrés sur la route.